Incorporation d'entreprise en ligne au Québec

Vous souhaitez vous lancer en affaires, mais vous avez besoin de conseils pour constituer votre société par actions au Québec? T2inc.ca et son partenariat avec les avocats de Solution NewCO vous proposent trois offres clés en main pour vous guider à chaque étape de votre projet d’incorporation !

Processus Simplifié d'Incorporation avec T2inc.ca

Constituer une société par actions Étape par Étape

Chez T2inc.ca, notre processus d'incorporation en ligne est conçu pour être à la fois simple et méthodique, offrant une navigation fluide. De la préparation des documents à la soumission finale de votre dossier, nous vous guidons étape par étape, avec des instructions claires et détaillées pour que vous puissiez vous concentrer sur l'essentiel, la bonne croissance de votre entreprise.

En choisissant l'une de nos offres sur mesure, vous bénéficiez d'un service complet. Selon vos besoins spécifiques, vous recevrez un guide détaillé pour préparer les documents nécessaires, l'assistance d'un fiscaliste expérimenté pour choisir la structure d'entreprise optimale, ou encore des conseils stratégiques pour maximiser vos avantages fiscaux.

Des forfaits d'incorporation d'entreprise en ligne adaptés à chaque entrepreneur

Nos forfaits ont été minutieusement conçus pour répondre aux divers besoins des entrepreneurs. Qu'il s'agisse d'une incorporation simple ou complexe, ou que vous souhaitiez obtenir une stratégie fiscale élaborée, nos offres flexibles s'adaptent parfaitement à votre ambition entrepreneuriale.

Peu importe votre niveau d'avancement ou vos projets d'entreprise, nos services sont pensés pour s'adapter précisément à vos besoins, quelle que soit la spécificité de votre entreprise ou vos objectifs futurs.

 

Faites confiance à l'expertise de T2inc.ca pour votre projet d'incorporation


Soumission gratuite

Pourquoi choisir T2inc.ca pour la constitution de votre société par actions ?

Une expertise et une approche unique

T2inc.ca vous offre une approche unique de la constitution en personne morale au Québec en intégrant une expertise juridique inégalée. Par le biais de notre partenariat avec Solution NewCO et ses avocats, T2inc.ca a réuni une équipe pluridisciplinaire composée de comptables CPA et de fiscalistes, mais aussi d'avocats spécialisés en fiscalité et d'experts en droit des affaires. Cette alliance garantit une conformité légale irréprochable à chaque étape du processus d'incorporation.

En faisant le choix de T2inc.ca, vous bénéficiez d'une expertise légale hautement qualifiée, complétée par une assistance fiscale pointue. Avec l'assistance d'avocats habilités à procéder à la constitution de votre société par actions, nous vous garantissons une intégration juridique et fiscale optimale de votre compagnie au Québec.

Une gamme de services idéale pour le démarrage d'entreprise

Notre mission est d'accompagner chaque entreprise dans son développement avec des solutions en ligne et des services-conseils accessibles. Nos experts en fiscalité et comptabilité assurent la conformité de vos déclarations d'impôts pour les sociétés au Québec et en Ontario, tandis que notre réseau de partenaires comptables permet d'externaliser des tâches pour une gestion financière rigoureuse.

Grâce à nos services en ligne et simple d'accès, vous vous assurez un suivi complet pour une gestion financière rigoureuse et conforme, vous permettant ainsi de focaliser pleinement vos efforts sur le développement soutenu de votre entreprise.

Témoignages

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les avantages de l'incorporation ?


Appelez-nous Demander une consultation

Pourquoi incorporer votre entreprise au Québec ?

La constitution en personne morale d’une entreprise est une étape fondamentale dans le processus juridique. Elle permet de créer une entreprise distincte et autonome vis-à-vis de ses propriétaires. Ce processus confère à l'entreprise le statut de "personne morale" lui permettant d’être traitée comme une entité juridique distincte en matière de responsabilités juridiques, fiscales, de dettes et d'actifs. Sindi, l’incorporation joue un rôle crucial dans la limitation de la responsabilité des propriétaires et actionnaires de l’entreprise. Cette démarche protège leurs biens personnels en cas de litiges ou de poursuites judiciaires à l'encontre de l’entreprise, préservant ainsi leur patrimoine personnel des éventuelles répercussions.

Mais les avantages de s'incorporer ne s'arrêtent pas à la protection des intérêts, elle vous ouvre des portes financières. En bénéficiant d'une structure juridique solide, votre entreprise acquiert une meilleure capacité de financement, renforçant ainsi sa crédibilité aux yeux des investisseurs potentiels et des partenaires commerciaux. Son incorporation peut également vous apporter des avantages fiscaux en vous donnant la possibilité d'optimiser votre situation fiscale, maximisant ainsi vos bénéfices à long terme.

Selon sa forme provinciale ou fédérale, l'incorporation pourra avoir ses avantages spécifiques.

Quelle forme juridique convient le mieux à mon entreprise ?

Le choix de la structure juridique est essentiel pour déterminer la gouvernance, la responsabilité et les aspects fiscaux de votre entreprise. Voici un aperçu des principales formes juridiques et leurs différences :

  • Entreprise Individuelle : Cette forme est simple à mettre en place, où l'entrepreneur est responsable de toutes les opérations et des dettes. La responsabilité est personnelle, et il n'y a pas de séparation entre les actifs personnels et professionnels.
  • Société en Nom Collectif (S.E.N.C.) : Elle implique une association entre plusieurs individus, partageant les profits et les pertes. Chaque associé est personnellement responsable des dettes de l'entreprise.
  • Société par Actions : Il s'agit d'une entité distincte de ses actionnaires. La société a sa propre personnalité juridique et offre une responsabilité limitée, où les actionnaires ne sont responsables que jusqu'à concurrence de leur investissement.
  • Société en Commandite : Elle combine des associés généraux responsables de la gestion et des associés commanditaires dont la responsabilité est limitée à leurs contributions financières.
  • Coopérative : Une structure où les membres sont propriétaires et décideurs, partageant les profits et les décisions équitablement.
  • Organisme sans But Lucratif (OSBL) et Organisme de Bienfaisance Enregistré (OBE) : Ces entités sont constituées pour des objectifs non lucratifs ou de bienfaisance, bénéficiant de certains avantages fiscaux.

Le choix de la forme juridique dépend de plusieurs facteurs, notamment la nature de l'entreprise, la gestion des risques, la facilité de constitution, la responsabilité financière et fiscale, ainsi que les besoins en financement et en croissance. Une consultation avec des experts juridiques ou des conseillers en affaires est souvent recommandée pour choisir la structure la plus adaptée à votre entreprise.

Quels sont les coûts impliqués dans le processus d'incorporation ?

Incorporer une entreprise implique divers coûts, comprenant à la fois des frais gouvernementaux et éventuellement des honoraires professionnels.

Même si la constitution d'une société par actions permet, entre autres, de sauver de l'impôt grâce à un taux d'imposition généralement moins élevé que celui d’une personne ayant de gros revenus, il est important de connaître les principaux frais à considérer :

  • Frais gouvernementaux : Ces frais varient selon la province ou le territoire où l'entreprise est incorporée. Ils incluent les frais de dépôt des documents d'incorporation auprès du registraire des entreprises du Québec. Au Québec, par exemple, les frais de constitution d'une société par actions sont définis par la Loi sur les corporations et peuvent varier en fonction du capital-actions autorisé de la société.
  • Honoraires professionnels : Ils sont généralement associés à l'assistance fournie par des avocats, des comptables ou des services spécialisés dans la constitution en personne morale. Les honoraires peuvent varier en fonction du niveau de service requis, de la complexité de la structure de l'entreprise et de la province où vous opérez.

Il est crucial de bien comprendre ces coûts avant de démarrer le processus d'incorporation. Les honoraires professionnels peuvent varier considérablement en fonction du prestataire de services et des services supplémentaires demandés.

Quels sont les avantages fiscaux et légaux de l'incorporation ?

L'incorporation d'une société offre plusieurs avantages fiscaux et légaux clés qui peuvent impacter considérablement son fonctionnement et sa viabilité à long terme :

  • Responsabilité limitée : L'un des principaux avantages légaux de l'incorporation est la séparation entre l'entreprise et ses propriétaires. Cela signifie que les actionnaires ne sont généralement responsables qu'à hauteur de leur investissement dans l'entreprise, limitant ainsi leur responsabilité personnelle en cas de dettes ou de litiges.
  • Avantages fiscau : Les entreprises incorporées peuvent bénéficier de divers avantages fiscaux. Par exemple, elles peuvent être éligibles à des taux d'imposition plus avantageux, à certaines déductions fiscales spécifiques et à des possibilités de report de revenus. De plus, les entreprises ont souvent des stratégies fiscales plus flexibles pour optimiser leurs obligations fiscales.
  • Accès au financement : Une entreprise incorporée peut trouver plus facilement des options de financement, comme l'émission d'actions ou l'accès à des prêts commerciaux, grâce à une structure juridique plus solide et à la possibilité d'émettre des actions.
  • Continuité et transférabilité : Une entreprise incorporée offre une continuité d'activité plus stable, car la structure est moins dépendante de la vie personnelle de ses propriétaires. De plus, la propriété des actions peut être transférée plus facilement, simplifiant la succession ou la vente de l'entreprise.
  • Crédibilité et attractivité : Être une entreprise incorporée peut renforcer la crédibilité et la confiance des clients, fournisseurs et partenaires commerciaux. Cela peut faciliter les relations commerciales et améliorer l'image de marque de l'entreprise sur le marché.

Il est essentiel de comprendre pleinement ces avantages avant de décider d'incorporer votre entreprise. Chaque entreprise a des besoins spécifiques, et consulter un professionnel qualifié peut aider à évaluer comment l'incorporation peut être bénéfique dans votre cas particulier.

Quelles sont les exigences en matière de documents et de statuts pour chaque forme d'entreprise ?

Chaque forme d'entreprise a des exigences spécifiques en matière de documents et de statuts pour sa constitution en personne morale. Voici un aperçu des principaux documents requis pour certaines des structures d'entreprise les plus courantes :

  • Entreprise individuelle : Bien qu'il n'y ait pas de formalités d'incorporation spécifiques pour une entreprise individuelle, certains documents peuvent être nécessaires pour l'enregistrement au registraire des entreprises du Québec, tels que les permis commerciaux, les numéros d'entreprise du Québec et d'identification fiscale, et éventuellement un accord de partenariat si l'entreprise est exploitée par plusieurs personnes.
  • Société en nom collectif : Pour une société en nom collectif, les documents requis peuvent inclure un contrat de société détaillant les rôles, responsabilités et contributions des partenaires, ainsi qu'une déclaration d'immatriculation pour enregistrer la société auprès des autorités.
  • Société par actions : Pour une société par actions, les documents principaux incluent les statuts constitutifs de la société, décrivant sa structure, ses règlements internes, la répartition des actions, ainsi que le certificat de constitution, attestant de sa création légale.
  • Coopérative : Une coopérative exige généralement des statuts constitutifs spécifiques définissant les objectifs, les droits et les responsabilités des membres, ainsi que les règles de gouvernance et de partage des bénéfices.
  • Organisme sans but lucratif (OSBL) : Pour un OSBL, des statuts ou une charte constitutive détaillant les objectifs, les règles de gouvernance, et les restrictions concernant les bénéfices et les activités commerciales sont requis.

Ces documents servent de base pour la constitution en personne morale et peuvent varier en fonction de la structure juridique de l'entreprise et des exigences gouvernementales spécifiques à chaque province ou territoire. Comprendre les documents nécessaires pour la forme d'entreprise choisie est essentiel pour un processus d'incorporation sans accroc.

Quelles sont les responsabilités fiscales d’une entreprise incorporée ?

Lorsqu'une entreprise est incorporée, elle acquiert des responsabilités fiscales cruciales pour assurer sa conformité et son bon fonctionnement. Ces obligations comprennent :

  • Déclaration des revenus : Cette tâche implique la déclaration de tous les revenus générés par l'entreprise auprès de l'administration fiscale. Il s'agit d'un rapport détaillé et précis sur les gains et les pertes financières de l'entreprise.
  • Paiement de l'impôt sur le revenu des sociétés : Les entreprises incorporées sont tenues de payer l'impôt sur le revenu des sociétés, qui est calculé sur les bénéfices nets réalisés au cours de l'exercice fiscal.
  • Collecte et versement de la TPS/TVH : Cette responsabilité concerne la collecte de la Taxe de vente harmonisée (TVH) ou de la Taxe sur les produits et services (TPS) auprès des clients sur les biens et services vendus. L'entreprise doit ensuite reverser ces montants collectés aux autorités fiscales.
  • Déclaration des retenues à la source : Les entreprises doivent retenir certaines sommes d'argent sur les paiements effectués à des employés, des entrepreneurs ou des tiers. Ces retenues, telles que les impôts sur le revenu et les cotisations d'assurance-emploi, doivent être déclarées et versées aux autorités appropriées.
  • Tenue des registres comptables : Une entreprise incorporée doit conserver des registres comptables précis et à jour. Ces documents, comme les états financiers, les registres des transactions et les relevés bancaires, servent de preuves et de références pour les obligations fiscales et la gestion financière de l'entreprise.

Ces responsabilités fiscales sont essentielles pour assurer la transparence financière, la conformité légale et le bon fonctionnement d'une entreprise incorporée.

Quels sont les droits et les responsabilités en tant que propriétaire d'une entreprise incorporée ?

En tant que propriétaire d'une entreprise incorporée, vous bénéficiez de droits et êtes également soumis à des responsabilités spécifiques. Voici un aperçu des droits et des responsabilités fondamentaux :

  • Droits des propriétaires : En tant que propriétaire d'une entreprise incorporée, vous avez le droit de participer aux décisions importantes concernant la direction et les activités de l'entreprise. Vous pouvez également recevoir des dividendes sur les bénéfices réalisés par la société et bénéficier de la protection de vos biens personnels contre les poursuites judiciaires visant l'entreprise.
  • Responsabilités légales : En tant que propriétaire, vous êtes tenu de respecter les lois et règlements en vigueur dans la province ou le territoire où votre entreprise est incorporée. Cela inclut le respect des exigences fiscales, le paiement des impôts sur les bénéfices de la société, le respect des normes comptables et le maintien de documents financiers précis. Vous avez également la responsabilité de gérer l'entreprise de manière éthique et conforme aux règles de gouvernance.
  • Devoirs envers les actionnaires : Si votre entreprise a plusieurs actionnaires, vous avez le devoir de respecter les droits de ces actionnaires en leur fournissant des informations transparentes sur les activités de l'entreprise, en protégeant leurs intérêts et en prenant des décisions dans l'intérêt supérieur de la société.
  • Responsabilité fiduciaire : En tant que dirigeant ou administrateur de l'entreprise, vous avez une responsabilité fiduciaire envers l'entreprise et ses actionnaires. Cela implique de prendre des décisions dans l'intérêt supérieur de l'entreprise, de gérer les ressources financières avec prudence et diligence, et d'agir de manière à préserver la valeur de l'entreprise.

Comprendre ces droits et responsabilités est essentiel pour une gestion efficace de votre entreprise incorporée. Cela vous permet de prendre des décisions informées, de respecter les obligations légales et de protéger les intérêts de l'entreprise et de ses parties prenantes.

Quels sont les délais d'incorporation ?

Les délais pour l'incorporation d'une entreprise peuvent fluctuer en fonction de plusieurs facteurs :

  • Province ou territoire : Les délais varient selon la province ou le territoire où l'entreprise est constituée. Par exemple, au Québec, le processus peut être plus rapide grâce à la possibilité d'incorporer en ligne via le Registraire des entreprises du Québec (REQ), tandis que dans d'autres provinces, cela peut prendre plus de temps.
  • Responsabilités légales : En tant que propriétaire, vous êtes tenu de respecter les lois et règlements en vigueur dans la province ou le territoire où votre entreprise est incorporée. Cela inclut le respect des exigences fiscales, le paiement des impôts sur les bénéfices de la société, le respect des normes comptables et le maintien de documents financiers précis. Vous avez également la responsabilité de gérer l'entreprise de manière éthique et conforme aux règles de gouvernance.
  • Complexité de la structure d'entreprise : La complexité de la structure souhaitée pour l'entreprise peut influencer les délais. Une entreprise avec des exigences spécifiques ou des structures complexes peut nécessiter plus de temps pour être incorporée en raison des formalités supplémentaires.
  • Approbations : Dans certains cas, des approbations ou des autorisations gouvernementales spécifiques peuvent être requises. Si c'est le cas pour votre entreprise, cela peut prolonger les délais d'incorporation.
  • Mode de traitement choisi : Certains modes de traitement peuvent accélérer le processus, mais cela peut aussi influencer les délais. Par exemple, certains services gouvernementaux proposent des options de traitement accéléré moyennant des frais supplémentaires.
  • Demandes particulières : Si des demandes spécifiques sont faites pendant le processus d'incorporation, cela peut rallonger les délais. Des exigences personnalisées ou des modifications apportées à la structure d'entreprise initiale peuvent nécessiter plus de temps pour être approuvées.

Il est crucial de prendre en compte ces délais lors de la planification de la création de votre entreprise. La compréhension des facteurs qui influencent la durée du processus d'incorporation peut vous aider à établir des attentes réalistes et à élaborer un plan d'action adapté à vos besoins spécifiques.