10.06.2020
Comptabilité d'entreprise
En vedette

Se lancer en affaires et démarrer son entreprise au Québec n’est pas simple. Et si c’était le cas, encore plus de gens décideraient de devenir entrepreneurs. Mais la réalité en est tout autre.

En effet, bon nombre d’éléments sont à considérer et plusieurs étapes sont à franchir pour arriver à bien gérer une entreprise et livrer la marchandise promise aux clients et aux partenaires.

Si vous songez à démarrer votre entreprise, vous devez donc être très bien organisé. Pour vous donner une meilleure idée de la marche à suivre pour démarrer votre entreprise au Québec, nos comptables fiscalistes vous ont préparé un petit guide sur le lancement d’une entreprise dans la « belle province ».

Suivez simplement les étapes!

1. Préparer le terrain en amont

Dans un premier temps, il va falloir structurer son projet. Avoir une bonne idée c’est bien, mais encore faut-il la développer correctement. Pour cela, n’hésitez pas à mettre vos idées sur papier, à faire un bilan, à vous autoévaluer, à réfléchir à la façon dont vous pourriez transformer vos idées en entreprise florissante.

Il est vrai que lancer son entreprise nécessite des qualités et des compétences particulières. Si le monde du commerce et du marketing vous sont inconnus, n’hésitez pas à suivre des cours ou à faire appel à des personnes de votre entourage qualifiées dans ce domaine. Il existe aussi des cours en ligne et des dizaines de vidéos sur internet qui abordent le sujet.

Pour enligner votre PME dans la bonne direction, vous allez devoir étudier la concurrence, connaître leur positionnement sur le marché et vous inspirer de ceux qui ont réussi. Toutes ces démarches visent à réfléchir à la manière dont vous allez mettre en place vos outils pour attirer les clients.

2. Établir un plan financier complet

Lorsque vous souhaitez démarrer votre entreprise au Québec et partout ailleurs, une des premières étapes à réaliser est la rédaction d’un plan d’affaires. Pour ce faire, vous pouvez diviser vos dépenses en deux catégories, soit les frais de démarrage uniques et initiaux et les coûts opérationnels permanents.

Les coûts initiaux pour démarrer son entreprise

Les coûts initiaux représentent les dépenses que vous devrez faire avant d’ouvrir les portes de votre entreprise. Si vous achetez un ancien local pour démarrer votre entreprise, il peut s’agir des dépenses pour améliorer les lieux, de la mise en place des services publics, des frais de loyer avant l’ouverture ou encore de toutes les petites choses dont vous aurez besoin avant l’ouverture (incorporation, assurances, permis, licences, équipements, machineries, publicité, etc.).

Si vous démarrez une entreprise en ligne, ces frais initiaux peuvent correspondre à la création et au déploiement d’un site internet. Cependant, vous pouvez trouver facilement des plateformes gratuites ou peu coûteuses pour créer un site Web.

Prenez donc le temps de voir les potentielles dépenses qui seraient nécessaires pour le démarrage de votre entreprise. Soyez exhaustif dans la liste de vos frais pour avoir une bonne idée du montant qu’il vous faudrait.

Les coûts opérationnels pour démarrer son entreprise

Les coûts opérationnels sont les frais de nature récurrente qui seront liés au fonctionnement de votre entreprise. En d’autres mots, ils correspondent aux frais de l’outil de production existant dans l’entreprise ou dans une de ses divisions.

Lors de ces prévisions, vous devez penser à toutes les dépenses nécessaires pour que votre entreprise soit opérable. Pour ce faire, dressez une liste des frais d’exploitation et attribuez une valeur à chacun d’entre eux.

3. Trouver des financements

Tout entrepreneur vous dira que la partie la plus difficile de la création d’une entreprise est de trouver un financement.

N’oubliez pas que vous ou votre entreprise n’a encore rien prouvé. Un investisseur potentiel vous considérera donc comme un preneur de risques et voudra s’assurer que votre entreprise générera suffisamment de capital et que les actifs de votre entreprise peuvent être utilisés comme garantie.

Le montant d’argent dont vous avez besoin pour démarrer votre entreprise au Québec peut grandement varier en fonction du type d’entreprise que vous souhaitez lancer. En effet, il y a une différence importante de frais à débourser pour une entreprise physique ou une entreprise en ligne notamment en ce qui concerne le loyer à payer, l’électricité, les équipements, etc.

De plus, vous pouvez aussi obtenir différentes sources de financement de démarrage selon l’entreprise que vous souhaitez mettre sur pied. Donc, en obtenant du financement ou des subventions, le montant que vous devrez débourser pour votre entreprise sera diminué.

4. Faites-vous aider par des professionnels concernant la fiscalité

Créer une entreprise nécessite de nombreuses régulations auprès d’autorités fiscales du Québec et du Canada envers lesquelles une entreprise a des obligations de payer des impôts et d’avoir une situation fiscale régulière. Il est possible de se former tout seul et d’être un autodidacte de la fiscalité, mais un expert fiscaliste reste une aide précieuse pour un entrepreneur  !

En effet, un conseiller en fiscalité des entreprises est très utile pour bien démarrer son entreprise, car ce dernier peut par exemple vous accompagner dans le choix de l’incorporation la plus bénéfique à votre entreprise. Il peut également vous épauler dans la régularisation concernant la situation fiscale au démarrage de votre activité.

Un professionnel de la fiscalité se chargera de surveiller les comptes, les dates de régularisation fiscale envers les impôts pour ne pas être en retard, ainsi que s’assurer d’éviter des problèmes avec les impôts ou d’y trouver une solution avantageuse en cas de problème.

Une situation financière optimale et optimisée est un souci de moins pour un entrepreneur qui a déjà beaucoup de choses auxquelles penser et qui ne connaît pas forcément toutes les règles pour avoir une situation idéale auprès de Revenu Québec et l’ARC. Se faire aider pour démarrer son entreprise et bien prévoir son avenir en ce qui concerne la planification fiscale de l’entreprise, c’est ce que peut apporter un fiscaliste, alors pourquoi hésiter ?

5. Créer votre réseau d’affaires

La pire chose à faire lorsque vous démarrez votre entreprise est de se replier sur vous. C’est au contraire le moment de sortir de votre bureau, d’aller dans des 5 à 7, de s’impliquer dans les associations de votre secteur pour vous créer des contacts utiles.

Il est toujours bon de rencontrer des gens qui se trouvent dans la même situation que vous, cela permet de s’échanger des astuces et des expériences. Certains auront rencontré les mêmes problèmes que vous et ils ont trouvé des solutions qui pourraient vous intéresser.

Il faut savoir se montrer, se faire une présence sur les médias sociaux, les annuaires, les moteurs de recherche ainsi que dans la publicité. N’hésitez pas à investir dans le marketing numérique, car cela constitue, de nos jours, une place de choix. Des démarches qui prennent du temps, mais qui sont indispensables !

6 - Lancer votre entreprise officiellement

Maintenant que vous avez rédigé votre plan financier et que vous vous êtes entouré de personnes compétentes pour vous aider dans le démarrage de votre entreprise, il est temps de vous occuper des différents aspects juridiques.

Toutes ces procédures sont nécessaires si vous souhaitez notamment protéger votre entreprise et ses produits de vol, ou bien d’un point de vue purement légal.

Vous devrez donc établir le statut juridique de votre entreprise et obtenir les licences nécessaires à l’exploitation de celle-ci si nécessaire.

7 - Croyez en votre projet et armez-vous de patience

Rome ne s’est pas bâtie en un jour ! Au démarrage d’une entreprise, il y a toujours quelques moments de découragement et de difficulté où l’on sent que l’on va céder à la panique. Les difficultés sont multiples, mais sachez garder calme et lucidité. N’hésitez pas à vous tourner vers vos proches pour obtenir un peu de réconfort et sachez écouter les critiques qui vous feront améliorer certains points.

Démarrer son entreprise est une expérience très formatrice, vous apprendrez chaque jour de nouvelles choses.

N’hésitez pas à contacter l’équipe de T2inc pour vous accompagner dans le démarrage, l’incorporation, la fiscalité ou la comptabilité de votre entreprise. Nous nous ferons un plaisir de vous aider.