07.07.2022
Comptabilité d'entreprise
En vedette

Se lancer en affaires et démarrer son entreprise au Québec n’est pas simple. Et si c’était le cas, encore plus de particuliers décideraient de devenir entrepreneurs. Mais la réalité est tout autre.

Entre l’élaboration de votre plan d’affaires ou les frais nécessaires au démarrage de votre société, il y a de nombreux éléments à considérer. Ainsi, si vous songez à démarrer votre entreprise, vous devez donc être très bien organisé.

Pour vous donner une meilleure idée de la marche à suivre pour démarrer votre entreprise au Québec et relever ce beau défi, les comptables fiscalistes de T2inc.ca vous ont préparé un guide sur le lancement d’une entreprise dans la « belle province ».

Démarrer une entreprise : un défi de taille

Particulièrement complexe, le lancement d’une entreprise est une étape déterminante dans une vie professionnelle. Calculer, analyser, anticiper, prévoir sont autant de choses à penser avant de vous lancer qu’il est rapidement facile de s’y noyer. Cependant, si vous respectez toutes les étapes, aussi difficiles soient-elles, alors votre entreprise se transformera en un véritable succès.

Apprendre à gérer son entreprise

Lorsqu’un entrepreneur se lance en affaires, il n’est pas rare que les défis reliés à la gestion et au démarrage de son entreprise soient sous-estimés. C’est souvent ici que l’ennemi numéro un aux jeunes entrepreneurs se glisse. En effet, ils ont tendance à être si passionnés par leurs idées qu’ils surestiment les revenus qu’ils peuvent faire.

Inversement, ils tendent également à sous-estimer tout le travail supplémentaire qu’engendre la gestion d’une entreprise. D’ailleurs, un excellent livre a été écrit par Michael Gerber à ce sujet : The e-myth. Ce livre explique en détail comment et pourquoi les entrepreneurs sous-estiment le travail entourant la gestion d’une entreprise. L’auteur y donne également des pistes et des solutions intéressantes. Une lecture qu’on ne saurait que vous conseiller si vous souhaitez démarrer votre entreprise au Québec.

Plusieurs tâches à accomplir

Au-delà de livrer la marchandise et d’honorer les commandes, l’entrepreneur a une multitude de tâches connexes à prendre en considération lors du démarrage de son entreprise.

Une entreprise a comme obligation de toujours devoir innover pour pouvoir face à la concurrence. Comprendre son marché et saisir les besoins de sa clientèle sont les deux indispensables pour réussir son lancement. L’entrepreneur doit également se charger de trouver des clients, de faire des soumissions, de signer et de livrer des contrats de vente. Tout ceci est extrêmement énergivore et chronophage.

Cependant, cela ne s’arrête pas là. La gestion administrative fait également partie des tâches importantes à considérer. La facturation des clients, le paiement des factures, la réalisation des transactions bancaires, l’administration de la comptabilité, des opérations et de la logistique sont aussi des tâches quotidiennes très prenantes. Spécialisés dans le démarrage d’entreprises, nous vous recommandons de vous tourner vers des professionnels comptables pour vous aider dans vos démarches.

Pour bien démarrer votre entreprise, soyez vigilant et concentrez-vous sur l’expertise de votre domaine. Cependant, ne sous-estimez pas tout le travail et les obligations qu’engendre le fait d’avoir sa propre entreprise. Vous devez vous entourer d’experts le plus tôt possible dans votre processus afin d’être bien guidé et supporté au fil de votre aventure d’entrepreneuriat. Car oui, être en affaires, c’est toute une aventure ! Faites-en sorte qu’elle soit belle.

Déléguer un maximum

De plus, en tant qu’entrepreneur, vous devez apprendre à déléguer le plus rapidement possible certaines tâches afin de pouvoir vous concentrer sur la croissance de votre entreprise. Savez-vous quel est le problème principal de la plupart des entrepreneurs ? Le manque de temps.

Les entrepreneurs manquent cruellement de temps, car ils doivent penser à tout et être partout. En plus de faire le travail de prestation des produits et celui du service client, il y a tout ce qui entoure la prestation de services en tant qu’entrepreneur. Être accompagné et nommer des responsables sur chaque secteur est une priorité pour croître en allégeant au maximum la charge mentale.

8 choses à faire pour bien démarrer son entreprise

1. Établir un plan d’affaires cohérent

Dans un premier temps, un entrepreneur doit structurer son projet. Avoir une bonne idée c’est bien, mais encore faut-il la développer correctement. Pour cela, il vous faut préparer un plan d’affaires, outil indispensable pour la bonne gestion de votre entreprise. N’hésitez pas à mettre vos idées sur papier, à faire un bilan, à vous autoévaluer, à réfléchir à la façon dont vous pourriez transformer vos idées en entreprise florissante. La transformation de l’idée en business est la première étape souvent décisive entre une entreprise qui fonctionne et une entreprise qui périt.

Il est vrai que lancer son entreprise nécessite des qualités et des compétences transversales. Si les mondes du commerce et du marketing vous sont inconnus, n’hésitez pas à suivre des cours ou à faire appel à des personnes de votre entourage qualifiées dans ce domaine. Il existe aussi des cours en ligne et des dizaines de vidéos sur internet qui abordent le sujet. Enrichissez-vous autant que possible.

Pour diriger votre PME dans la bonne direction, vous allez devoir étudier la concurrence, connaître leur positionnement sur le marché et vous inspirer de ceux qui ont réussi. Toutes ces démarches visent à réfléchir à la manière dont vous allez mettre en place vos outils pour attirer les clients.

2. Établir un plan financier complet

Lorsque vous souhaitez démarrer votre entreprise au Québec et partout ailleurs, une des premières étapes à réaliser est la rédaction d’un plan d’affaires. Pour ce faire, vous pouvez diviser vos dépenses en deux catégories, soit les frais de démarrage uniques et initiaux d’un côté et les coûts opérationnels permanents de l’autre.

Identifier les frais nécessaires au démarrage de votre entreprise

Les frais de démarrage d’entreprise représentent les dépenses que vous devrez faire avant d’ouvrir les portes de votre entreprise. Si vous achetez un ancien local pour démarrer votre entreprise, il peut s’agir des dépenses pour améliorer les lieux, de la mise en place des services publics, des frais de loyer avant l’ouverture ou encore de toutes les petites choses dont vous aurez besoin avant l’ouverture (incorporation, assurances, permis, licences, équipements, machineries, publicité, etc.).

Si vous démarrez une entreprise en ligne, ces frais initiaux peuvent correspondre à la création et au déploiement d’un site internet. Cependant, vous pouvez trouver facilement des plateformes gratuites ou peu coûteuses pour créer un site Web.

Prenez donc le temps de voir les potentielles dépenses qui seront nécessaires pour le démarrage de votre entreprise. Soyez exhaustif dans la liste de vos frais pour avoir une bonne idée du montant qu’il vous faudrait.

Les coûts opérationnels pour démarrer son entreprise

Les coûts opérationnels sont les frais de nature récurrente qui seront liés au fonctionnement de votre entreprise. En d’autres mots, ils correspondent aux frais de l’outil de production existant dans l’entreprise ou dans une de ses divisions.

À cette étape de votre plan financier, vous devez être capable de penser à toutes les dépenses nécessaires pour que votre entreprise soit opérationnelle. Pour ce faire, dressez une liste des frais d’exploitation et attribuez une valeur à chacun d’entre eux.

3. Trouver des financements

Tout entrepreneur vous dira que la partie la plus difficile de la création d’une entreprise est de trouver un financement, surtout s’il décide de démarrer son activité sans argent.

N’oubliez pas que vous ou votre entreprise n’a encore rien prouvé. Un investisseur potentiel vous considérera donc comme un preneur de risques et voudra s’assurer que votre entreprise générera suffisamment de capital pour être solvable. Il n’hésitera d’ailleurs pas à utiliser les actifs de votre entreprise comme garantie, comme une banque prendrait une assurance sur votre maison en cas d’hypothèque.

Le montant d’argent dont vous avez besoin pour démarrer votre entreprise au Québec peut grandement varier en fonction du type d’entreprise que vous souhaitez lancer. En effet, il y a une différence importante de frais à débourser entre une entreprise physique ou une entreprise en ligne, notamment en ce qui concerne le loyer à payer, l’électricité, les équipements, etc.

De plus, vous pouvez aussi obtenir différentes sources de financement de démarrage selon l’entreprise que vous souhaitez mettre sur pied. Donc, en obtenant du financement ou des subventions, le montant que vous devrez débourser pour votre entreprise sera plus ou moins diminué.

4. Faites-vous aider par des professionnels concernant la fiscalité

Créer une entreprise nécessite de répondre à de nombreuses obligations, notamment auprès d’autorités fiscales du Québec et du Canada. Elle doit, en effet, payer des impôts et avoir une situation fiscale régulière. S’il est possible de se former tout seul et être autodidacte en matière de fiscalité, faire appel à un expert fiscaliste reste une solution optimale pour un entrepreneur  !

En effet, un conseiller en fiscalité des entreprises est très utile pour bien démarrer son entreprise. Ce dernier peut, par exemple, vous accompagner dans le choix de l’incorporation la plus bénéfique à votre entreprise. Il peut également vous épauler dans la régularisation de votre situation fiscale au démarrage de votre activité.

Un professionnel de la fiscalité se chargera de surveiller les comptes, les dates limites de déclaration d’impôts ainsi que s’assurer d’éviter des problèmes avec les impôts ou d’y trouver une solution avantageuse en cas de problème.

Une situation financière optimale est un souci de moins pour un entrepreneur. D’autant plus qu’il a déjà beaucoup de choses auxquelles penser et qu’il ne connaît pas forcément toutes les règles pour avoir une situation idéale auprès de Revenu Québec et l’ARC. Démarrer son entreprise et bien prévoir l’avenir fiscal de son entreprise c’est ce que peut apporter un expert fiscaliste au quotidien. Alors, pourquoi hésiter ?

5. Créer votre réseau d’affaires.

La pire chose à faire lorsque vous démarrez votre entreprise est de vous isoler. C’est au contraire le moment de sortir de votre bureau, d’aller dans des 5 à 7, de vous impliquer dans les associations de votre secteur et de vous créer des contacts utiles. Il ne faut pas négliger les relations publiques, surtout au début de votre activité.

Il est toujours bon de rencontrer des gens qui sont dans la même situation que vous. Cela permet d’échanger des astuces et des expériences. Certains auront rencontré les mêmes problèmes que vous et ils pourront vous apporter des solutions.

Créer du lien, c’est aussi se montrer, être présent sur les médias sociaux, les annuaires, les moteurs de recherche ainsi que faire de la publicité. C’est pourquoi il est important d’investir dans le marketing numérique dès le début. Ce sont certes des démarches qui prennent du temps, mais qui restent indispensables !

6 - Lancer votre entreprise officiellement.

Maintenant que vous avez rédigé votre plan financier et que vous vous êtes entouré de personnes compétentes pour vous aider dans le démarrage de votre entreprise, il est temps de vous occuper des différents aspects juridiques. Et la première, et plus importante d’entre elles, est bien sûr le statut juridique de votre entreprise. Ensuite seulement, vous pouvez obtenir les licences nécessaires à l’exploitation de votre entreprise.

Toutes ces procédures administratives sont lourdes, mais restent indispensables pour protéger votre entreprise sur le long terme.

7 - Garder ses liquidités pour faire prospérer son affaire.

Dans les premiers mois qui suivent le démarrage de l’entreprise, le plus compliqué est de réussir à ne pas s’endetter. Il y a de fortes chances que vous ne touchiez pas de salaire avant plusieurs mois. Il est donc important d’avoir des liquidités en cas de coup dur.

C’est pourquoi il faut investir intelligemment. Ne faites pas appel à des dizaines de spécialistes alors que vous ne maîtrisez pas les rudiments de la création d’entreprise, choisissez des partenaires fiables et expérimentés. Même chose pour les crédits, évitez de les multiplier et pensez dès maintenant aux futures économies d’impôts que vous pourriez réaliser.

Lorsque l’on démarre en affaire, il faut limiter les coûts. Aussi, il est important d’anticiper tous les scénarios avant de quitter votre travail pour vous consacrer pleinement à votre projet. Une fois votre entreprise lancée, votre temps et votre argent seront comptés.

8 - Croyez en votre projet et armez-vous de patience.

Rome ne s’est pas construite en un jour ! Au démarrage d’une entreprise, il y a toujours quelques moments de découragement et de difficulté où l’on sent que l’on va céder à la panique. Les difficultés sont multiples, mais sachez garder calme et lucidité. N’hésitez pas à vous tourner vers vos proches pour obtenir un peu de réconfort et sachez écouter les critiques qui vous feront grandir et vous remettre en question.

Démarrer son entreprise est une expérience très formatrice, à condition qu’elle soit bien préparée en amont.

T2Inc : partenaire de confiance pour démarrer votre entreprise

Faire appel à un expert fiscaliste permet d’améliorer de votre productivité puisque vous ne perdrez pas de temps avec des tâches administratives. Pour de nombreux entrepreneurs, il est souvent bien plus important de se concentrer sur les tâches directement reliées à leur activité que sur des tâches chronophages.

C’est d’ailleurs pour cela que T2inc s’adresse aux jeunes entreprises et aux PME. Faites confiance à nos services de fiscalité et de comptabilité pour vous enlever un poids administratif. Les entreprises fiscales comme la nôtre sont spécialisées et nos compétences auprès des jeunes entreprises sont à votre disposition si vous souhaitez être accompagné pour démarrer votre entreprise.

Faire appel à un fiscaliste, au même titre qu’utiliser un logiciel comptable, vous permet de minimiser les risques d’erreurs et d’avoir un expert vers qui vous tourner lors du démarrage d’une entreprise, et tout au long de la vie de celle-ci. Chaque jeune entreprise a des besoins différents, c’est pourquoi nous vous invitons à nous contacter pour en savoir plus sur nos services et convenir ensemble de la façon dont nous pourrions vous aider à démarrer une entreprise, sur le plan fiscal et comptable.

Frédéric Roy-Gobeil

CPA, CGA, M.Fisc

Président de T2inc.ca et entrepreneur dans l’âme, j’ai créé de nombreuses start-ups comme Delve Labs et T2inc.ca. Ancien fiscaliste chez Ernst & Young, je suis aussi membre de l’Ordre des comptables professionnels agréés CPA et diplômé d’une maitrise en fiscalité à l’université de Sherbrooke. Passionné par le monde entrepreneurial et par le mindset de croissance, je suis auteur de nombreux articles et contenus vidéos sur l’industrie et le monde des affaires, tout comme sur la comptabilité, la fiscalité, les états financiers et l’indépendance financière.