Créer sa PME, c'est l'aventure d'une vie, cela demande un investissement financier et personnel.

Le démarrage d'une entreprise représente la période la plus à risque, celle où l'on commet des erreurs. C'est pourquoi il ne faut pas hésiter à faire appel à son entourage, à demander de l'aide à des organismes d'accompagnement et à suivre nos quelques conseils pour faire les bons choix.

1. Démarrer son entreprise : préparer le terrain en amont

Dans un premier temps, il va falloir structurer son projet. Avoir une bonne idée c'est bien, mais encore faut-il la développer correctement. Pour cela, n'hésitez pas à mettre vos idées sur papier, à faire un bilan, à vous autoévaluer, à réfléchir à la façon dont vous pourriez transformer vos idées en entreprise florissante.

Il est vrai que lancer son entreprise nécessite des qualités et des compétences particulières. Si le monde du commerce et du marketing vous sont inconnus, n'hésitez pas à suivre des cours ou à faire appel à des personnes de votre entourage qualifiées dans ce domaine. Il existe aussi des cours en ligne et des dizaines de vidéos sur internet qui abordent le sujet.

Pour enligner votre PME dans la bonne direction, vous allez devoir étudier la concurrence, connaître leur positionnement sur le marché et vous inspirer de ceux qui ont réussi. Toutes ces démarches visent à réfléchir à la manière dont vous allez mettre en place vos outils pour attirer les clients.

2. Trouver le financement pour lancer votre compagnie

Après avoir établi votre plan d'affaires (document d'une trentaine de pages détaillant votre étude de marché, votre projet, les résultats de cette étude, vos prévisions budgétaires, vos ressources, votre plan marketing...), il va falloir passer aux choses sérieuses : le financement.

Tout le monde ne se trouve pas sur le même pied d'égalité à ce niveau, certains auront plus de liquidités que d'autres, et tout dépend des besoins d'investissements nécessaires à votre future PME. Pour cela, avoir des bases en comptabilité est un sacré atout. Sans certaines connaissances, il est facile de se faire avoir dans ce milieu, dans ce cas n'hésitez pas à faire appel aux précieux conseils d'un comptable-fiscaliste qui saura vous guider dans toutes les démarches liées au démarrage d’entreprises.

3. Garder ses liquidités pour faire prospérer son affaire

Dans les premiers mois qui suivent le démarrage de l'entreprise, le plus compliqué est de réussir à ne pas s'endetter, il y a de fortes chances que vous ne touchiez pas de salaire avant plusieurs mois. Il est donc important d'avoir un petit matelas de sécurité en cas de coup dur.

C'est pourquoi il faut investir intelligemment. Ne faites pas appel à des dizaines de spécialistes alors que vous ne maîtrisez pas les rudiments de la création d'entreprise, choisissez des partenaires fiables et expérimentés. Même chose pour les crédits, évitez de les multiplier et pensez dès maintenant aux futures économies d’impôts que vous pourriez réaliser.

Lorsque l'on démarre en affaire, il faut limiter les coûts. Aussi, réfléchissez-y à deux fois avant de quitter votre travail pour vous consacrer pleinement à votre projet qui requiert certes du temps, mais aussi de l'argent.

4. Créer son réseau d’affaires

La pire chose à faire lorsque vous démarrez votre entreprise est de se replier sur vous, c'est au contraire le moment de sortir de votre bureau, d'aller dans des 5 à 7, de s'impliquer dans les associations de votre secteur pour vous créer des contacts utiles.

Il est toujours bon de rencontrer des gens qui se trouvent dans la même situation que vous, cela permet de s'échanger des astuces et des expériences. Certains auront rencontré les mêmes problèmes que vous et ils ont trouvé des solutions qui pourraient vous intéresser.

Il faut savoir se montrer, se faire une présence sur les médias sociaux, les annuaires, les moteurs de recherche ainsi que dans la publicité. N'hésitez pas à investir dans le marketing numérique, car cela constitue, de nos jours, une place de choix. Des démarches qui prennent du temps, mais qui sont indispensables !

5. Croyez en votre projet et armez-vous de patience

Rome ne s'est pas bâtie en un jour ! Au démarrage d'une entreprise, il y a toujours quelques moments de découragement et où l'on sent que l'on va céder à la panique. Les difficultés sont nombreuses, mais sachez garder calme et lucidité. N'hésitez pas à vous tourner vers vos proches pour obtenir un peu de réconfort. Sachez écouter les critiques qui vous feront améliorer certains points.

 

Démarrer son entreprise est une expérience très formatrice, vous apprendrez chaque jour de nouvelles choses. N’hésitez pas à contacter l’équipe de T2inc pour vous accompagner dans le démarrage, l’incorporation ou la fiscalité de votre entreprise. Nous nous ferons un plaisir de vous aider.