11.03.2016
Impôts de sociétés
En vedette

Comment éviter les problèmes d’impôt avec Revenu Québec ?

Si votre entreprise est profitable, les impôts représentent un coût important. Être à jour avec vos obligations fiscales peut vous épargner du stress inutile et des pénalités qui pourraient vous nuire en tant qu’entrepreneur, mais aussi affecter votre entreprise et sa marge de profit.

Un horaire structuré

Le premier point à considérer à tout prix est d’être à jour en ce qui concerne les obligations fiscales et ainsi éviter les retards : tenez un calendrier et planifiez-vous des rappels pour ne rien oublier. Ainsi, tous les délais seront respectés.

Ensuite, réglez toutes vos dettes fiscales selon l'échéance prévue. Vous vous dispenserez de payer des intérêts sur ces montants non reçus à temps.

En cas de problème de paiement, contactez immédiatement Revenu Québec afin de les avertir et de prendre de nouveaux engagements.

Enfin, si vous ne réussissez pas à gérer toute cette paperasse, vous feriez mieux d’avoir recours à un comptable expérimenté pour vous aider à maintenir vos registres comptables à jour.

Des preuves irréfutables

Le deuxième point tout aussi important porte sur la conservation de toutes vos pièces justifiant les transactions de votre entreprise : les factures, les dépenses, les paiements, les ventes, etc.

Tout document et registre se doit d’être conservé dans le but de prouver vos déclarations. Sans preuve officielle ou explication, des problèmes pourraient surgir. Pour votre information, vous vous devez de garder ces pièces pendant six-sept ans minimum après la dernière année d’imposition à laquelle elles se rapportent. Personnellement, nous conseillons dix ans à nos clients, on est jamais trop à l’abris.

De plus, si vous travaillez avec des sous-traitants non incorporés qui ne détiennent pas de numéros de TPS et de TVQ, assurez-vous d’avoir en votre possession leur nom, adresse, facture et numéro d’assurance sociale (NAS), en cas d’une possible vérification du fisc.

Vous devez vous imaginer ce que ferait un juge dans une telle situation. Un juge ne peut que se fier aux faits. Alors, assurez-vous de toujours avoir une trace de vos transactions.

La prévention avant tout

Le dernier point, mais non le moindre, fait appel à vos connaissances. Maîtriser les règles et les lois fiscales jouera toujours en votre faveur. Personne ne peut ignorer la loi.

Si cette partie de votre travail d’entrepreneur vous échappe, demandez à votre comptable de vous tenir au courant afin d’éviter tout tracas.

D’ailleurs, si vous souhaitez en apprendre davantage sur le sujet, vous pouvez consulter notre article de blogue qui cite, de façon non exhaustive, les principales obligations des entreprises :

https://t2inc.ca/fr/blog/impots-de-societes/comment-eviter-le-cauchemar-avec-les-impots-de-mon-entreprise

 

Finalement, pour vous épargner tout problème concernant l’impôt, il vous suffit de conserver vos pièces justificatives et faire preuve de bon sens. Soyez raisonnable dans vos dépenses et évitez d’être trop téméraire dans vos demandes de remboursements. Si vous exagérez, les autorités fiscales douteront de votre bonne foi et viendront auditer votre entreprise.