Nous sommes déjà à l’aube d’une nouvelle révolution industrielle. Tout le monde se demande qui seront les premiers travailleurs à être remplacés par des robots ou des automates. Est-ce que ce seront les camionneurs en raison de l’arrivée des véhicules autonomes?

Bref, tout avance à une vitesse folle. La profession comptable n'y fait pas exception. Elle doit évoluer. Comme bien des gens en ce moment, ceux qui travaillent en comptabilité se posent peut-être la question : « Quand un robot va-t-il nous remplacer dans notre travail ? »

Une chose est sûre : les ordinateurs et les logiciels sont omniprésents dans nos vies et ne sont pas près de nous quitter. Cela permet de penser que la technologie va continuer ad’occuper une place toujours plus importante dans le milieu professionnel, surtout avec toutes les avancées en matière d’intelligence artificielle.

Les percées technologiques et leur impact sur la profession comptable

Chez T2inc.ca l’innovation, l’amélioration des technologies a toujours été pour nous une source d’inspiration, mais surtout de gratitude. En effet, la profession comptable était peu enviable dans les années 50, où tout se faisait encore à la main. Imaginez la vie des comptables sans chiffrier Excel pour enregistrer les données et calculer automatiquement des montants. Quel serait le temps nécessaire pour faire le même travail sans logiciels d’impôts et comptables, sans bases de données, sans outils de numérisation et de gestion des documents électroniques ? Comment les comptables pourraient-ils communiquer rapidement sans courriel ? Toute correspondance serait expédiée par la poste et les informations seraient divulguées lors de rencontres physiques. Bref, sans l’électronique, la vie des comptables serait insupportable.

Donc non, chez T2inc.ca, nous n’avons pas peur du futur de la profession comptable. Au contraire, nous souhaitons plutôt que les technologies comptables évoluent encore plus vite, afin d’améliorer la productivité des entrepreneurs canadiens et des comptables. Tout cela dans le but de leur permettre de sauver plus du temps et d’argent afin qu’ils puissent investir davantage dans des services à valeur ajoutée.

Comptabilité et fiscalité : la situation actuelle

La réalité est qu’en ce moment, en septembre 2018, les technologies ne sont pas encore assez évoluées pour dire qu’il est envisageable de remplacer complètement le travail d’un humain comme comptable, ne serait-ce que pour faire l’entrée de données. Cette tâche est toujours essentielle pour avoir les chiffres nécessaires pour remplir les obligations fiscales de base, soit les impôts et les rapports de taxes. Donc, il y a encore une trop grande part de budget mise sur l’entrée de données et les obligations fiscales et par le fait même, moins de temps disponible pour des services comptables à forte valeur ajoutée.

En d’autres termes, les comptables ne disposent que de très peu de temps pour exporter les données dans des rapports financiers et analyser celles-ci. Le temps manque également pour valider les budgets prévisionnels du modèle financier avec les résultats réels, en raison des budgets limités.

Comment s’adapter aux nouvelles attentes des clients?

Les attentes des clients envers les comptables et fiscalistes évoluent. Les gens ne veulent plus nécessairement payer beaucoup pour faire entrer une facture de dépense dans un logiciel comptable, mais sont prêts à payer pour avoir des conseils à savoir si la dépense est déductible ou non au point de vue fiscal. Ceux qui font affaire avec un comptable veulent aussi avoir des conseils sur l’analyse de leurs chiffres réels entrés dans le système comptable et sur le résultat du modèle financier adopté.

Nous voulons des comptables encore plus compétents en matière de modélisation des modèles financiers des entreprises et qu’ils puissent utiliser l’analyse de données que permettent les outils, plutôt que de seulement entrer la transaction comptable dans un logiciel. Pensons simplement au « blockchain ». Ceux-ci vont permettre d’authentifier la validité de transactions sans vérification manuelle. Imaginez comment cela peut transformer l’industrie de l’audit comptable.

Le futur de la profession comptable est dans le service de conseil d’analytique

Comme mentionné avec le « big data », le « deep learning » ainsi qu’avec les systèmes d’analyse et d’intelligence artificielles avancés, le futur de la profession comptable passera assurément par la capacité à interpréter et à utiliser les informations de ces outils. Il faudra aussi être en mesure d’utiliser ces analyses pour améliorer les performances financières des entreprises.

En conclusion, le futur technologique n’a jamais été aussi proche ! Chez T2inc.ca, nous sommes très enthousiastes de ce que pourrait nous réserver l’avenir de la profession comptable.

Si vous souhaitez avoir des renseignements sur la profession de comptable ou si vous souhaitez tout simplement discuter avec l’un de nos experts, contactez-nous dès maintenant.