06.07.2022
Impôts de sociétés
En vedette

Que vous soyez employé ou entrepreneur, vous avez besoin de compter sur un revenu pour subvenir à vos besoins et concrétiser vos projets. Si un employé n’a pas le choix du type de rémunération, l’entrepreneur a la possibilité de se verser soit un salaire, soit des dividendes. Afin de vous aider à choisir, suivez ce guide et apprenez-en plus sur ces deux modes de versements de revenus.

Sommaire :

Se verser un revenu sous forme de salaire

Définition d’un salaire

Un salaire représente une somme versée en contrepartie d’un travail effectué par une personne dans le cadre d’un contrat de travail. Il constitue une dépense dans l’état des résultats des états financiers.

Conséquences d’un salaire pour un entrepreneur

Si vous choisissez de vous percevoir un salaire, les paiements deviennent d’abord une dépense de votre société incorporée, avant d’être un revenu d’emploi pour vous. Cela signifie que vous recevrez un formulaire T4 pour votre déclaration d’impôts. Par conséquent, cette dépense d’entreprise réduit le revenu imposable de votre société et donc le montant qui devra être versé en impôt d’entreprises aux autorités fiscales à la fin de l’année.

Pour vous verser ce salaire, votre société devra toutefois enregistrer un compte de paie auprès de l’ARC et de Revenu Québec. Chaque fois que vous serez payé, l’entreprise devra effectuer des retenues à la source (Régime des pensions, impôt sur le revenu, etc.) sur votre salaire et les verser aux autorités fiscales concernées.

Dans l’industrie, on affirme souvent que pour verser 100 $ de salaire brut à un travailleur, cela coûte environ 115 $ pour l’employeur, et l’employé reçoit entre 55-75 $ de ce montant en net, suite aux retenues à la source de ses impôts et cotisations.

Quels sont les avantages du salaire en tant qu’entrepreneur ?

Se payer un salaire peut être un bon moyen de s’assurer d’avoir un revenu personnel stable et prévisible.

Aussi, vous verser un salaire vous permettra de vous constituer des droits de cotisation à un REER, chose impossible si vous vous payez en dividendes. De même que cela vous permet d’avoir accès à des déductions sur plusieurs services comme la garde d’enfants au fédéral, la RQAP, le RQQ et le Régime enregistré d’épargne-retraite.

Aussi, lorsque vous essayez d’obtenir un prêt hypothécaire, les banques apprécient le fait que vous ayez une rémunération régulière et prévisible. Le revenu constitué de dividendes n’est généralement pas considéré comme aussi stable et pourrait faire hésiter les banques à vous octroyer un prêt.

Enfin, en vous payant en salaire, l’impôt sur le revenu est retenu sur chaque paie. Vous évitez ainsi de recevoir une facture d’impôt à la fin de l’année. En vous payant avec des dividendes, vous devrez en effet vous garder un montant de côté pour payer vos impôts avant la date limite.

Quels sont les inconvénients du salaire en tant qu’entrepreneur ?

Le gros point faible du salaire est l’imposition. En effet, le revenu de l’actionnaire est imposé à un taux de 49,97 % au Québec ce qui représente un taux très élevé. Nos services de déclaration de revenus d’entreprise peuvent vous aider dans vos démarches.

Vous pouvez également profiter de notre Solution en ligne pour les impôts des sociétés qui vous permettra de remplir facilement vos déclarations T2 et Co-17.

Se verser un revenu sous forme de dividendes

Définition d’un dividende

Un dividende représente une part de bénéfice net qui est répartie entre les différents actionnaires d’une entreprise. Il ne peut donc pas constituer une dépense qui viendrait réduire le revenu imposable de l’entreprise comme pourrait le faire un salaire.

Il existe deux types de dividendes :

  • Dividendes déterminés : lorsque l’entreprise perçoit un revenu pour lequel elle n’a pas de DPE (déduction pour les petites entreprises)
  • Dividendes ordinaires : Pour les entreprises qui perçoivent un revenu sur lequel elle est éligible à la DPE.

Pourquoi choisir les dividendes ?

Le salaire vient diminuer le profit dans l’état des résultats des états financiers, tandis que le versement de dividende vient réduire les bénéfices non répartis dans le bilan financier d’une entreprise.

En revanche, les dividendes sont moins assujettis à l’impôt sur le revenu des personnes physiques que les salaires, car ils sont assortis d’un crédit d’impôt pour dividendes. Dans la pratique, il est assez facile de verser des dividendes aux actionnaires d’une société. Ceux-ci sont déclarés et l’argent est transféré du compte de la société au compte personnel de l’actionnaire en une ou plusieurs transactions.

Conséquences pour l’entreprise

Chaque année, la société doit préparer et produire des T5 pour tous les actionnaires qui ont reçu des dividendes. Les dividendes ordinaires et les dividendes déterminés ne constituent pas une dépense déductible pour l’impôt des sociétés. Les taux d’imposition des particuliers sont donc moins élevés que ceux applicables à un salaire.

Le versement de dividendes peut être un moyen simple pour les propriétaires d’entreprises de déduire des fonds de leur société. Le paiement de dividendes supprime la nécessité de cotiser au RRQ, ce qui réduit fortement les coûts que vous et votre entreprise êtes amenés à payer.

D’ailleurs, si vous possédez 100 % de votre société, il vous suffit de déclarer un dividende et de transférer les liquidités de la société à votre compte personnel. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de s’inscrire au registre du personnel et de verser des retenues à la source.

Dividendes ou salaire ? T2Inc vous accompagne dans votre choix

La question du choix de la rémunération est une question importante. À la lumière de ces informations, vous avez sans doute une meilleure idée de la stratégie à adopter pour vous verser un revenu en tant qu’entrepreneur. Le salaire ou le dividende présentent tous deux des avantages certains. La situation du propriétaire doit être analysée en profondeur afin de déterminer quel mode de rémunération, entre le salaire et le dividende, lui convient le mieux.

Être accompagné d’un spécialiste à ce stade de la réflexion permet de vous assurer du choix le plus optimisé en fonction de votre situation. Cela vous permet, à terme, de maximiser vos revenus et de favoriser la croissance de votre entreprise. Que vous optiez pour l’un ou l’autre voire les deux, n’hésitez pas à nous contacter. Chez T2Inc, nous vous mettons en relation avec des conseillers comptables-fiscalistes pour vous guider dans cette décision importante et protéger votre avenir financier et celui de votre entreprise.