17.09.2021
Comptabilité d'entreprise
En vedette

Vous avez envie de quitter votre emploi actuel afin de vous lancer en affaires ? Tant mieux, l'entrepreneuriat peut vous rapporter gros, à condition que vous sachiez comment vous y prendre.En effet, il y a quelques pièges dans lesquels il peut être facile de tomber, surtout si c’est votre première expérience de rachat d’une entreprise.

Pour vous éviter de potentiels soucis, voici 5 pièges dans lesquels ne pas tomber au moment de racheter une compagnie.

1. Ne pas faire de vérification diligente avant de racheter une entreprise

Il est possible que lors de vos recherches, vous trouviez une opportunité d’affaires qui semble parfaite au premier coup d’œil. Si cela ressemble à votre situation, ne vous emballez pas trop vite, et surtout ne vous engagez pas sans avoir effectué une vérification diligente.

La vérification diligente est l’une des étapes les plus importantes du rachat d’une entreprise. Ce processus, que vous devez entreprendre par vous-même, vous permet de vérifier si le vendeur (et donc l’entreprise) se conforme aux normes et lois fiscales. Cette étape est très importante, puisqu’elle peut vous éviter bien des ennuis d’un point de vue fiscal et légal.

2. Choisir une industrie qui ne vous convient pas

Avant de racheter une entreprise, prenez le temps de vous demander pourquoi vous voulez le faire et quels sont vos objectifs relativement à cet investissement. Et surtout, vous devez réfléchir longtemps au type d’entreprise que vous souhaitez diriger.

En effet, si vous voulez racheter une entreprise simplement pour dire que vous êtes propriétaire d’entreprise, vous devriez y réfléchir deux fois avant d’investir dans un projet que vous n’avez pas à cœur. Si vous rachetez un restaurant, mais n’avez aucune expérience préalable dans ce secteur, vous n’aurez peut-être pas les ressources nécessaires pour amener l’entreprise à son plein potentiel.

Ainsi, prenez le temps de bien réfléchir au projet que vous voulez entreprendre. Investir dans quelque chose dans lequel vous croyez et voyez un bon potentiel fera toute la différence.

3. Vouloir acheter les actions plutôt que les actifs de l’entreprise convoitée

Une autre chose à laquelle vous devez penser au moment d’acheter une compagnie est de choisir entre l’acquisition des actifs ou d’actions de l’entreprise. Bien que vous ayez l’option d’acheter l’un ou l’autre (ou les deux), l’acquisition d’actifs est bien plus avantageuse pour vous en tant qu’acheteur.

Effectivement, en achetant les actifs de la compagnie, vous ne continuez pas la structure juridique existante de celle-ci. Acheter les actifs signifie acheter les biens et les droits qui appartiennent au vendeur. Ainsi, vous vous libérez de la responsabilité fiscale passée de l’entreprise.

4. Ne pas prendre le temps nécessaire pour la période de transition

Au moment de racheter une entreprise, il peut être tentant de vouloir accélérer le processus et écourter certaines étapes afin de pouvoir commencer à l’exploiter de la manière dont vous le souhaitez.

Cependant, faites attention de vous laisser assez de temps pour que la période de transition se déroule bien. Non seulement vous devez prendre le temps de faire la vérification diligente, mais plusieurs autres facteurs sont compris dans la transition d’une entreprise. Selon la situation, certaines transitions peuvent durer quelques mois seulement, tandis que d’autres peuvent s’étendre à un an.

Prenez donc le temps de bien faire les choses et évitez de faire une erreur en voulant tout faire trop rapidement.

5. Vous manquez de motivation

Enfin, il faut savoir que le mode de vie d’entrepreneur n’est pas fait pour tout le monde. Il y a beaucoup de risques à racheter une entreprise, surtout si c’est votre première expérience du genre.

Avant de vous lancer, vous devez vraiment être motivé et avoir bien réfléchi à votre projet pour maximiser vos chances de réussir. Si vous n’êtes qu’investi à moitié et que vous manquez de motivation dès le départ, vous aurez de la difficulté à faire vivre votre compagnie. Racheter une entreprise, c’est un pensez-y bien !

Le secret pour éviter les pièges du rachat d’une entreprise? Prendre son temps!

En résumé, il y a plusieurs pièges dans lesquels vous pouvez tomber au moment de racheter une entreprise. Cependant, si vous prenez le temps de bien faire les choses, vous minimisez les risques associés à l’achat d’un commerce ou d’une compagnie et maximisez vos chances de réussir en affaires.

Lorsque vous aurez entrepris le processus d’achat, vous aurez besoin de comptables-fiscalistes spécialisés pour vous accompagner à travers l’incorporation de votre entreprise et vous aider à faire vos déclarations de revenus.

Pour ce faire, contactez l’équipe de T2inc. Il nous fera plaisir d’aider votre nouvelle entreprise à atteindre son plein potentiel !